l'histoire des hôpitaux

   

    

        Si l’hôpital est un lieu physique bien réel, il est aussi un espace imaginaire qui donne à rêver… Il est le lieu où le malade place son espoir de guérison, et sa confiance dans la compétence et le bon vouloir des soignants. Il est le lieu de l’utopie principale, celle de guérir, celle de réparer la machine humaine, mais aussi celle de restaurer le goût et la force de vivre, d’accompagner ce travail de reconstruction, d’écoute et de sens, cet  accompagnement sur les chemins surprenants de la guérison, rejoignant ainsi l’ancienne tradition spirituelle de l’hôpital, soucieux des âmes et du corps. Physique ou psychique, rationnel ou relationnel, comme s’il fallait choisir !

 sans-titre-1.jpg

Commentaires presse

le-provincial-279.pdf le-provincial-279.pdf

l-est-hopitaux.pdf l-est-hopitaux.pdf

seybouse-times-398.pdf seybouse-times-398.pdf


               L’hôpital, un temps fictif, un temps suspendu où se gèrent l’urgence et l’aléa grâce à l’intelligence active des personnels et au développement de leurs capacités d’adaptation et de coopération.

 

           Ni stable, ni cohérent, morcelé, divisé, paradoxal, l’hôpital peut être compris comme une multitude de petits systèmes qui s’influencent mutuellement et dont l’équilibre est toujours à établir de nouveau, un carrefour de principes, de valeurs, de logiques et d’intérêts contradictoires, un espace de controverse, où rien n’est donné d’avance. L’idéal des uns s’affronte à celui des autres, dans une confrontation d’intérêts, de désirs et d’arguments.

 

           L’hôpital, terre d’utopies ? Bien certainement une terre de rêves… mais aussi,

Un lieu sans certitudes,

Un lieu usant,

Un lieu follement humain, complexe, ingénieux, déconcertant,

Un lieu d’apprentissage et de transformation,

Un lieu au cœur de tout,

Un précis d’humanité,

De soi à l’autre,

Pour qu’il devienne, un jour peut-être, une communauté soignante.

Commentaires (1)

1. Tarek 31/12/2013

Une oeuvre “riche et instructive “ qui se sert d’un style clair, précis, élégant... une écriture originale qui va se révéler plus littéraire dans “L’Edough” oú l’auteur mani la langue avec art.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site